Bonjour, Je me présente …Sylviane,    et mon binôme Crumble… 

Je vais vous relater ma petite expérience sur l’Agilty. Cela fait déjà plusieurs années que je pratique cette discipline, d’abord avec des  flat coated retriever. 

Et, comme je me suis prise au jeu, une petite border collie vient de me rejoindre.

Or-fée

L’Agilty: est une discipline qui consiste à faire évoluer un chien et son maitre sur un parcours d’obstacles. C’est un jeu que l’on pratique avec son chien et qui peut déboucher sur une activité canine. J’éprouve beaucoup de plaisir à travailler avec mon chien : créer une relation grâce aux bases de l’éducation et pouvoir progressivement avoir de la complicité.
Car pour pratiquer l’Agilty, le couple maitre/chien, doit avoir de bonnes bases d’éducation : rappel, assis, couché, stop… sans oublier la sociabilité, auprès des chiens comme des humains.
Pour cela, avec Or-fée, nous avons débuté avec l’école du chiot, dès ses 2 mois. C’est trop top de voir les petits bouts, jouer, aborder la mini balançoire, le tunnel, sans appréhensions, et revenir au rappel des maitres, faire le assis, le coucher etc…
Vers 9/10 mois c’est le passage chez les grands, nous continuons la sociabilisation et l’éducation. Nous poursuivons aussi l’apprentissage des différents obstacles d’Agilty. C’est ainsi qu’Or-fée apprend le mot qui correspond : au pneu, à la passerelle, au A (qui se nomme aussi toit), au tunnel, à la chaussette… Nous ne faisons que des mini sauts car son organisme est en pleine croissance, le plus important, c’est de lier une jolie relation maitre/chien pour travailler dans la joie.
Progressivement la technique va arriver dans la conduite d’Or-fée: l’apprentissage de la droite, de la gauche, faire le tour, doucement, le reste, cela: grâce à des ateliers qui nous sont proposés par les moniteurs. Vers 15 mois nous avons le feu vert pour passer notre Pass-Agility cela veut dire le sésame pour les concours. Un peu d’appréhension, de ma part, pour ce grand jour, car nous allons faire un parcours devant des spectateurs pour la première fois. Comment va réagir Or-fée ?

Or-fée

Pas de surprise, Mademoiselle fait comme au club, du beau travail, c’est plutôt moi qui suis stressé. Après la pratique, la théorie, en fin de soirée les résultats tombent : Nous avons notre Pass-Agility. A nous les concours, les journées avec les amis à parler chiens, techniques, et à guetter les résultats. 
A bientôt sur les terrains Sylviane & Or-fée 


Le border appartient au groupe 1 des chiens de berger

Un peu d’histoire Il nous vient d’Ecosse d’où son nom Border (frontière en anglais). Il a été façonné dans ses rudes contrées pour aider les bergers dans leur travail. Son importation en France date des années 1970.
D’abord confidentiel auprès des professionnels de l’élevage, il a vu son nombre de naissance bondir depuis plusieurs années: grâce à son intelligence, sa réactivité et sa complicité avec son maitre. Sa morphologie : Il toise aux alentours de 53 cm au peu moins pour la femelle Le border rentre dans un rectangle, avec une silhouette ni lourde, ni trop légère. Il possède une allure aisée, rasante.
Deux types de poil : ras ou long, plusieurs couleurs : noir et blanc, tricolore (noir feu et blanc) puis les couleurs diluées : marron et blancs et les merles (gris, blanc noir et feu ou gris blanc marron et noir).
Fait pour le travail : Le border est un chien de travail, il en a besoin, c’est dans ses gènes. Un border qui ne travaille pas, peut développer des comportements gênants voir même devenir destructeur.
Coté santé : Des dépistages se font

a) Sur la dysplasie des hanches
b) Sur des tares oculaires :

*l’ Atrophie Progressive  de la Rétine qui peut conduire à une cécité précoce
*l’Anomalie Oculaire de l’Œil du Colley qui peut affecter la vision ( moins rependu chez le border).

Au club : Les différents borders que vous côtoyez font de l’Agilty, c’est une activité qui leur permet d’exploiter leur potentiel de travail : réflexion, écoute, rapidité.
Mais ils peuvent aussi faire: de l’obéissance, l’obéissance rythmée, du pistage et des concours de travail sur bovins, ovins, oies etc… et bien sûr travailler dans les exploitations agricoles. Le border est un chien en or qui se mérite. Choisir un border: c’est lui consacrer du temps (plus qu’un autre chien) l’éduquer en douceur.